Projet étudiants-citoyens - Conférence de consensus d'étudiants

Contexte

Conformément à l’arrêté du 4 janvier 2012, les espaces de réflexion éthique régionaux (ERER) ont vocation à susciter et à coordonner les initiatives en matière d'éthique dans les domaines des sciences de la vie et de la santé. Ils ont également vocation à organiser des débats publics, au niveau régional, afin de promouvoir l’information et la consultation des citoyens sur les questions d’éthique dans le domaine des sciences de la vie et de la santé. C’est dans ce cadre que l’ERER du Nord Pas-de-Calais propose aux établissements d’enseignement supérieur d’organiser l’analyse  d’un cas de dilemme éthique issu du terrain du soin et suivi d’une confrontation publique interdisciplinaire.


Objectif

L'objectif du projet est l’organisation par l’ERER d’une conférence de consensus sur le mode des jurys citoyens. Un collège d’étudiants-jury serait ainsi obligé de se mettre d’accord, après avoir écouté des conférences d’étudiants-experts issus des disciplines participantes, programmées de manière à éclairer l’analyse du cas proposé. Ce sont ces conférences qui seraient préparées au cours de l’année par les étudiants avec leurs enseignants respectifs. Cette configuration aurait les avantages suivants :

  • toucher un maximum d’étudiants,
  • maintenir la transdisciplinarité jusqu’à la fin du processus,
  • favoriser la naissance d’un événement estudiantin pérenne,
  • offrir la possibilité d’un document publiable en fin de processus (valorisation).

Cas clinique

Le cas à étudier est fourni par l’ERER du Nord Pas-de-Calais et est issu des cas cliniques réels étudiés par les commissions d’éthique des établissements membres. L’idée et d’en assurer  le caractère authentique et de l’ancrer dans ce que l’on pourrait appeler « l’éthique de tous les jours », par opposition aux cas de dilemmes exceptionnels. Ce parti pris devrait assurer une lisibilité du cas par des étudiants d’origines différentes et le rendre propice à une analyse multidisciplinaire.


Conférence de consensus

Au cours d’une séance ouverte à tous, des équipes d’étudiants issus de ces diverses disciplines présenterons leurs travaux de réflexion théoriques autour du cas clinique concret posant des questions éthiques au sujet de la fin de vie.

Un jury d’étudiants posera à ces « experts » toutes les questions qu’ils jugeront nécessaires, avant de rédiger un texte consensuel sur le sujet.

Les questions du public seront bienvenues.